5Pour sa nouvelle gamme de produits de la filière « J’aime », Fleury Michon choisit la transparence en nous ouvrant ses portes sur sa chaîne de fabrication. 

C’est après la visite de l’usine de fabrication du jambon « J’aime », que nous avons une nouvelle fois répondu à l’invitation #VenezVérifier, pour découvrir l’exploitation de Roland, un éleveur de porcs en Côtes-d’Armor et partenaire de la filière « J’aime ».

Qu’est-ce que la gamme « J’aime » Fleury Michon ?

Conscient d’une volonté des consommateurs, d’aller vers une alimentation plus saine et de production locale, Fleury Michon a développé une nouvelle gamme de jambon et poulet sans OGM et sans antibiotiques.

Gamme-Jaime-FleuryMichonPour cela, la marque s’est associé au groupe Avril, acteur majeur des filières françaises agricoles et très impliqué dans l’élevage, pour créer la filière « J’aime ».

Cette filière regroupe 41 éleveurs français, qui travaillent selon un cahier des charges bien précis, dans le respect de l’animal et de l’environnement, pour produire une alimentation de qualité.

Sans OGM et sans antibiotiques, ça veut dire quoi ?

L’alimentation des animaux est principalement composée de céréales 100% d’origines françaises : du blé, de l’orge, de l’avoine et du maïs. Mais aussi de protéines de lait, de colza, soja, ainsi que des vitamines et des minéraux.

La production française n’étant pas assez conséquente pour répondre aux besoins d’élevages, actuellement le soja est importé en majeur partie. Cependant, Fleury Michon travaille sur le sujet avec le groupe Avril, pour arriver à une alimentation de l’animal totalement française.

FleuryMichon-JambonJaime-Roland-Venezverifier-CochonLes animaux sont certifiés sans antibiotiques jusqu’à la fin de leur premier âge, soit 42 jours sur les 6 mois d’élevage. Après cette période, si un traitement antibiotique devait être donné, l’animal serait alors écarté de la filière.

Comment sont élevés les porcs du jambon « J’aime » ?

C’est au cœur de la Bretagne, à Plestan, que nous nous sommes rendu sur l’exploitation de Roland, l’un des éleveurs partenaires de la filière « Jaime ».
Nous avons rencontré un homme passionné et fier de son métier, dans lequel il s’investit sincèrement pour produire une viande de qualité, avec la grande volonté de bien faire.

FleuryMichon-FiliereJ'aime-Roland-Venezverifier

L’élevage de Roland est une exploitation familiale à taille humaine, qui est spécialisée dans la production de viande de porc depuis 20 ans.

De la naissance, à sa maturité, l’animal sera élevé 6 mois au total, dans un environnement où Roland veille à l’hygiène et à la propreté, et toujours avec un contrôle permanent sur le bien-être et la santé de ses bêtes.

La nurserie 

FleuryMichon-JambonJaime-Roland-Nurserie-Venezverifier

Les truies reproductrices de l’élevage, effectuent une moyenne de 2,4 portée par an. Leur durée de gestation est de 3 mois, 3 semaines et 3 jours.

A leur naissance les porcelets sont allaités par leur mère et reçoivent en complément une alimentation sèche, pour les habituer à manger des céréales lors de leur sevrage.

Dans la crainte que la truie n’écrase ses petits lorsqu’elle se couche, elle se doit être maintenue dans un espace restreint. Cette infrastructure est actuellement en phase de recherche, pour encore améliorer le confort de l’animal.

Le sevrage

FleuryMichon-JambonJaime-Roland-Sevrage-VenezverifierLors du sevrage, les porcelets sont alors séparés de leur mère et placés dans une première salle chauffée, où Roland veille à les garder par fratrie. Cela permet d’éviter les conflits et que les porcelets vivent mieux la séparation.

FleuryMichon-JambonJaime-Roland-Sevrage-2-VenezverifierIl sont ensuite placés dans une seconde salle où leur alimentation change, car elle doit être adaptée à chaque stade physiologique de l’animal.

Sur les différentes salles d’élevage, exceptée la dernière, le sol est ajouré pour permettre une meilleure évacuation des excréments de l’animal et ainsi conserver au maximum une propreté indispensable à un élevage sans antibiotiques.

La maturité

FleuryMichon-JambonJaime-Roland-Maturite-VenezverifierDurant les 3 derniers mois, les animaux sont placés dans une dernière salle plus spacieuse et jonchée de foin, où leur alimentation va être plus importante pour qu’ils atteignent un poids environnant les 140 kg.

L’éleveur et ses animaux ?

Roland, étant producteur mais aussi consommateur, est un éleveur soucieux de contribuer à améliorer et à sécuriser l’alimentation des français. Sa vision, pour produire de la viande de qualité, est de travailler à un élevage propre, où la nourriture et le bien être de l’animal sont essentiels.

Conscient des surcoûts imposés par ce type d’élevage, répondant au cahier des charges d’une production sans OGM et sans antibiotiques, Fleury Michon verse une prime de 7,50 € par animal à l’éleveur.

Tous les acteurs de la filière « J’aime » travaillent à cette même volonté, qui est d’améliorer le confort des animaux. Cependant il faut composer entre les priorités d’hygiène, qui optimisent la bonne santé des bêtes pour une productions sans antibiotiques et la rentabilité de production, qui reste indispensable à l’éleveur.

Par exemple, un élevage en extérieur ne peut être envisagé dans le cadre d’une production sans antibiotiques, car laisser les animaux évoluer en plein air, accrois les risques de contaminations et d’infections.

L’élevage s’engage donc à respecter le règlement Européen du bien-être animal, dans lequel il est entre autre stipulé que l’animal ne doit pas subir de stress, qu’il ait un accès permanent à l’eau et à la nourriture et qu’on ne doit pas détecter de peur dans son comportement.

Cette production, de la filière « J’aime » représente actuellement 3% des ventes de Fleury Michon, qui a pour objectif de passer à 20% d’ici 2020.

crédit photos : Amandine Goetz

Nous souhaitons remercier l’équipe de Fleury Michon et Roland, pour leur accueil chaleureux et d’avoir vraiment répondu à toutes nos questions !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.