Aujourd’hui, on part à la découverte des produits-phares venus de l’autre bout du monde, directement depuis son canapé ou son bureau.

Food-and-Folks-SocialFoodComment ? Grâce à Food & Folks, une épicerie en ligne qui vous propose les baluchons de produits composés par une fan de voyages et de gastronomie.

food-folks-logoCoralie adore deux choses : les voyages et la gastronomie qu’elle considère comme le reflet de la culture des pays qu’elle visite. Symbole de partage et de convivialité, il n’en fallait pas plus pour lui donner l’idée de Food & Folks. Son but ? Retrouver, dans un baluchon thématique, ce qui fait la magie de ses voyages !

Il n’y a pas de voyage sans cuisine, sans culture, sans rencontre.

Elle lance son épicerie en ligne où on retrouve toute une gamme de produits typiques des pays qu’elle a visité. Et pour plonger encore plus intensément dans la culture de votre pays préféré, découvrez également son blog, sur lequel elle fait découvrir les produits et la culture gastronomique en dehors de nos frontières. Rencontrons Coralie, qui a accepté de nous parler de son projet.

Bonjour Coralie, peux tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 28 ans, et j’habite à Paris. Je suis la fondatrice de Food & Folks, une entreprise dont la mission est de faire découvrir le monde, ses cultures via les spécialités culinaires locales. Cela prend la forme de Baluchons du monde de produits à cuisiner ou à déguster.

Food and Folks Baluchons

Si un particulier ou un restaurateur décidait d’ouvrir son épicerie en ligne, que lui conseillerais-tu ?

Difficile de répondre pour un restaurateur car l’expérience est différente. Mais de façon générale, avoir un beau site est primordial. Vendre de la nourriture n’est pas anodin, donc il me semble important que le site rassure et inspire confiance aux consommateurs. Beau également car cela doit faire envie ! On doit faire rêver le consommateur, vouloir lui faire goûter, découvrir les produits.

Comment choisis-tu les produits ?

Les produits que je choisis sont des produits-phare d’une destination. Ils doivent être typiques, avoir une histoire. Par exemple, il était inconcevable de faire un Baluchon Quebec sans le sirop d’érable. Non seulement, le Québec est le plus grand producteur mondial, mais la consommation de sirop d’érable fait partie intégrante de la culture québécoise.

Baluchons-du-monde-Food-And-Folks-SocialFood

Ou faire un Baluchon Australie sans les Tim Tam. Ce sont des produits extrêmement populaires en Australie. Non seulement les biscuits sont délicieux, mais les australiens le dégustent d’une manière spécifique avec une boisson chaude, qui le rend encore plus délicieux ! J’adore faire découvrir de nouveaux produits ou des pratiques différentes !

Tu mets des Chefs en avant dans ton magazine, comment les sélectionne-tu ?

J’ai collaboré avec Claudio Puglia, un Chef italien pour le Baluchon Italie. Pour proposer non seulement de bons produits, mais de très belles recettes d’un Chef, faciles à réaliser. Il s’avère que Claudio Puglia est le Chef d’un restaurant italien réputé en région parisienne, La Romantica.

Dans 10 ans, comment imagines tu Food & Folks ?

J’imagine Food & Folks comme étant la référence pour découvrir des cultures du monde !

Si tu devais choisir un seul de tes produits à emporter sur une île déserte, lequel prendrais tu et pourquoi ?

Je choisirais certainement le Baluchon Australie !

baluchon-australieQui contient de quoi subvenir aux besoins sur une île désert pendant un petit temps ! Les Tim Tam, le sel, les épices, le miel ,la végémite (qui est une excellente source de vitamine B!) et le sac en coton, très pratique !

Et enfin, ton plat préféré ?

Difficile de n’en choisir qu’un ! J’adore cuisiner les plats du monde, et je cuisine rarement deux fois le même plat ! Mon plat préféré est certainement le daal qui est un plat indien aux lentilles et dont il existe plusieurs variantes. Délicieux !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.