L’industrie agro-alimentaire ne cesse de faire parler d’elle dans les médias.
Entre les scandales répétés de Monsanto, qui utilise des OGM pour la production de produits alimentaires que l’on retrouve dans des grandes marques (Coca-Cola ou Kellogg’s).

Entre les conditions de traitement des animaux dans les abattoirs, révélées en images par L214 ou encore les nombreux reportages d’investigation qui dévoilent les chaines de fabrication alimentaire.

Il est normal qu’une prise de conscience s’opère chez chacun et que les français se soucis de leur santé en cherchant de nouvelles alternatives pour manger mieux.

1. Le phénomène Healthy

Healthy alimentation - manger mieuxVous avez déjà dû entendre parler de ce phénomène « Healthy » qui en français signifie littéralement « en bonne santé ». Ce n’est pas juste une tendance passagère, c’est un réel mode de vie !

La mouvance Healthy ne consiste pas seulement à manger équilibré. C’est un état d’esprit basé sur le bien être et la nature, qui incite à prendre soin de son corps et son esprit. Cela passe effectivement par une alimentation saine et équilibrée, mais aussi par un entretien physique régulier.

Il y a également une conscience à avoir, pour une consommation éthique des produits respectant l’environnement, comme les cosmétiques ou les vêtements. En résumé, il faut manger mieux et respecter la nature pour se sentir bien.

 

2. Le BIO dans toutes les assiettes

Legumes Tomates Carottes - manger mieux

Aujourd’hui des rayons entiers se voient prendre place dans nos supermarchés, le BIO n’est plus un lobby écolo mais bel et bien une nouvelle alimentation !

Son mode de production, respectueux des Hommes et de la nature, séduit et rassure les consommateurs. D’après les résultats du dernier Baromètre Agence BIO / CSA 2015 on constate que 9 français sur 10 consomment BIO au moins occasionnellement soit 89% et 65% en consomment régulièrement.

En plus d’assurer une alimentation saine et de contribuer à la préservation de notre environnement, les produits BIO sont également plein de saveurs.

3. La tendance des jus de fruits frais maison

Jus de fruits maison - manger mieuxLa plupart des personnes ne connaissent pas avec précision les vertus nutritives des fruits frais, cependant tout le monde sais qu’ils sont bon pour la santé !
La meilleure manière de s’assurer de conserver leurs apports riches en vitamines et minéraux reste de les réaliser soi-même. Faire son jus de fruits maison commence à entrer dans le quotidien des français.

La tendance se développe considérablement en France où l’on observe une hausse des ventes de 74% sur les centrifugeuses et extracteurs de jus au premier trimestre 2016. Près de 115 000 appareils se seraient vendus selon une étude menée par GIFAM et diffusée au JT20H sur TF1.

Les prix démarrent à 40 euros pour les centrifugeuses et peuvent aller jusqu’à 300 euros pour les extracteurs de jus. La différence étant que l’extracteur ne produit pas de chaleur, par conséquent les fruits conserve les vitamines et minéraux.

 

4. Les nouveaux régimes 

tarte legumes - manger mieuxLe régime PALEO est basé sur le principe d’un retour aux fondamentaux, il s’inspire du mode de vie paléolithique !

Le régime utilise des aliments et plats entièrement composés de ce que l’Homme (Homo habilis, homo erectus et homo sapiens) pouvait consommer à l’époque. Beaucoup de protéines, principalement d’origine animale mais aussi des poissons et fruits de mer.

Beaucoup de glucides et fibres retrouvés dans la plupart des fruits et légumes. L’objectif est donc de s’alimenter avec des produits naturels. Certains aliments sont à bannir comme les produits laitiers, les céréales, le café, l’alcool et bien sûr tous les produits transformés.

Le régime Okinawa pour une meilleure longévité !

En quête de bonne santé, ce régime est basé sur l’alimentation des habitants d’Okinawa, une île du Japon surnommée « le pays des immortels heureux » où le taux de centenaires atteint des records.

Leur alimentation est essentiellement composée de poissons, crustacés, d’algues, de légumes, fruits et céréales. Son principe repose essentiellement sur une alimentation semi-végétarienne, faible en matières grasse, peu calorique et très riche en nutriments protecteurs (antioxydants, sels minéraux et acides gras oméga 3).

Le régime Nordique pour être fort comme un viking !

Les scandinaves ont une alimentation basée sur la consommation de matières grasses riches en oméga 3 et en antioxydants. Le poisson est donc essentiel à ce régime, accompagné de céréales entières, de légumes et de baies.

L’objectif étant de se nourrir avec les richesses naturelles qu’offrent leurs pays, de prôner le BIO et respecter les saisons.

5. La crise agricole s’arrête au BIO

agriculteur raisin - manger mieuxFace à la crise agricole, seuls les producteurs BIO ne sont pas menacés !

L’agriculture biologique est une filière en plein développement, + 14,7 % de croissance du marché bio en 2015 par rapport à 2014 selon l’Agence BIO.

Cependant la production du BIO en France ne représente que 4,14%, ce qui veut dire qu’il y a plus de demande que d’offre. Par conséquent, les agriculteurs BIO restent en position de force face aux demandes industrielles. Par exemple, le lait qui est généralement vendu aux groupes industriels tel que Lactalis coûte entre 250 et 290 euros la tonne, quant au lait BIO il peut atteindre jusqu’à 460 euros la tonne.

Ce surcoût n’est pas seulement dû à la rareté des produits, mais principalement aux conditions de productions respectées par le BIO. Les exploitations biologiques demandent plus de main d’oeuvre que l’agriculture conventionnelle, aujourd’hui le secteur AB représente plus de 100.000 emplois en France.

 

En conclusion

Une réelle prise de conscience s’opère donc chez les français. Les industriels ne cessent de faire la course aux produits à moindre coût pour concurrencer les prix, mais les conséquences sont lourdes pour notre santé. 

Que ce soit la tendance Healthy ou les régimes en vogue, la volonté est la même pour tous, celle de manger sainement.

Le BIO reste à ce jour la seule certification officielle, pour s’assurer une alimentation la plus naturelle possible. Finalement, même si « manger mieux » a un coût, les français sont prêts à investir sur leur santé.

Cependant, si la demande des consommateurs s’intensifie et que les agriculteurs se préservent d’autres éventuelles crises en passant au BIO, un équilibre budgétaire pourrait s’opérer pour une alimentation saine accessible à toutes les bourses !

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.